top of page

Bronzes : la technique de la fonte au sable

Dernière mise à jour : 6 juin 2023

Dans l'univers de la fonderie d'Art, deux techniques existent pour réaliser des bronzes : la cire perdue ou la fonte au sable. Découvrez ce deuxième procédé, particulièrement adapté aux œuvres de grande taille.



Le moule


Réalisé directement sur la sculpture, le moule est constitué de sable silico-argileux, qui a la propriété de durcir quand il est tassé. Il épouse parfaitement la forme de l'œuvre, dont des éléments saillants peuvent avoir été au préalable découpés.


"Le Miel n°5" à la Fonderie Venturi (Italie).


Une fois le moule constitué grâce à différentes couches de sable compacté, l'original peut être retiré. Dans cette empreinte de l'œuvre, un noyau est créé. Il permet d'obtenir une pièce "en creux", pour alléger son poids et son coût. Des chenaux sont ensuite creusés dans le sable pour permettre l'arrivée du métal en fusion.


Moule prêt pour la coulée, à la Fonderie Bocquel


La coulée


Placés dans un creuset, des lingots de bronze (alliage de cuivre et d'étain) sont portés à 1100° dans un four. Une fois la fusion atteinte, le métal est versé en une seule fois dans le moule, par des cheminées.

Coulée du bronze à la fonderie Venturi, en Italie.


Cheminée d'entrée du bronze.

Coulée du bronze à la fonderie Bocquel.


L'extraction de la pièce


Après refroidissement, le moule est détruit pour en extraire la pièce. Il ne peut donc pas être réutilisé.

"Le Parfum n°3" à la Fonderie BOCQUEL


"Le Parfum n°3" à la sortie du moule, à la Fonderie BOCQUEL


Le nettoyage


La sculpture est ensuite nettoyée avec un jet d'eau à haute pression pour enlever le sable.

"Le Parfum n°3" à la Fonderie BOCQUEL


La ciselure


L’ébarbeur vient débarrasser l’œuvre de tous les excédents de métal.

"Le Miel n°5" à la Fonderie Venturi


Les différentes parties de la sculptures sont soudées. Toute la surface est ensuite ciselée, pour obtenir un effet "lissé-tendu". Sur une pièce monumentale, cette étape demande des dizaines de jours de travail.


"Le Miel n°5" à la Fonderie Venturi


La patine


Pour obtenir la couleur souhaitée, la pièce est chauffée et des acides mélangés à des oxydes métalliques sont appliqués au pinceau, par couches successives. Ils oxydent la pièce en surface. La patine doit être fine et translucide, pour laisser deviner la présence du bronze. Enfin, la pièce est cirée pour stopper l'oxydation et révéler sa vraie couleur.


"Le Parfum n°3" à la Fonderie Bocquel

Les œuvres finalisées


"Le Miel n°5" au Musée François POMPON à Saulieu

"Le Parfum n°3" à Saint-Paul-de-Vence


Les bronzes sont alors prêts à être exposés, en intérieur comme en extérieur, pour des centaines d'années.


 

Retrouvez le détail de toutes les étapes de la fonte au sable dans cette vidéo réalisée par le Musée Rodin :


346 vues0 commentaire

Comments


bottom of page