Chat alors…

La ville d'Aix-les-Bains, à l'initiative de son maire, Monsieur Renaud Beretti, a passé commande d'une imposante sculpture de chat, œuvre destinée à faire écho à la montagne qui surplombe la ville : "La Dent du Chat".



Tout commence en janvier 2019. Monsieur Beretti fait une demande un peu particulière à un sculpteur animalier jusqu’alors spécialisé dans les ours et les gorilles, Michel Bassompierre : Une sculpture monumentale de… Chat. Il accepte volontiers de mettre son art au service de la réalisation de cet animal, dont la morphologie lui est cependant peu connue. C’est donc par des heures d’observation que l’artiste débute sa mission spéciale.

D’entrée, il rencontre une petite difficulté : ce modèle réduit de félin dispose d’un impressionnant éventail de positions. Ce qui ne lui rendra pas la tâche facile.

Mais il perçoit bientôt une allure qui, précisément dans le cas du chat, a de l’allure.


Et il va la restituer…

Processus de création


A l’atelier

Après quelques croquis, vient l’étape du modelage. Assis sur son postérieur, la tête haute, le chat semble dominer son monde.

Satisfait du rendu, l’artiste va alors passer à la seconde étape. Le sculpteur animalier réalise un moule en plâtre qui permettra de réaliser un tirage, lui aussi en plâtre.

Mais le chat, ou plutôt son monde secret et intérieur, que l’artiste veut absolument traduire, ne se laisse pas dompter aussi facilement… Et c’est finalement au bout de la troisième tête coupée et de multiples modifications que l’animal donnera satisfaction au sculpteur. Place alors aux finitions et au ponçage.

Numérisation

Pour la première fois, Michel Bassompierre va faire appel à une nouvelle technologie : l'impression 3D en cire. Pour cela il faut d’abord numériser l’œuvre en plâtre. Ce sont les Tailleurs de Pierres Nantais qui s’en chargent. Le fichier est ensuite retravaillé à l’ordinateur pour affiner certains détails et finalement confié au sculpteur.

A la fonderie

Le chat numérisé quitte l’antre de Michel Bassompierre pour aller s’habiller de bronze à la fonderie Barthelemy’Art dans le sud de la France. C’est donc après plusieurs centaines de kilomètres à travers les tuyaux d’internet que le félin arrive à destination.


Grâce au fichier numérisé, l’imprimante 3D va réaliser un tirage en cire du chat, en plusieurs parties. Le plâtre mesurant 30 cm au départ va passer à 120 cm en cire.

Mais son créateur n’est jamais bien loin, gardant un œil perpétuellement critique. De ce fait il doit retravailler la cire : « Ce qui était proportionnellement juste à petite échelle l’est moins avec un mètre de haut… » confie Michel Bassompierre.

Cette révision effectuée, interviennent alors les équipes de la fonderie qui vont successivement, couler, ciseler, patiner la sculpture pour lui donner son aspect final.

En ville

L’œuvre intitulée « La Dent du Chat » terminera donc son voyage dans la jolie ville d’Aix-les-Bains pour le plus grand bonheur des habitants (enfin, nous l’espérons). Aux abords de la mairie, ils pourront prochainement découvrir cette sculpture monumentale montée sur socle atteignant ainsi les 2 mètres.


Une stature imposante qui sied bien à ce seigneur des villes et des campagnes…


Retrouvez toutes les photos de la sculpture à différentes étapes sur l'album photo en ligne.

331 vues

© 2017-2020 site créé par BASSOMPIERRE SCULPTURE SAS